Nouvel article : Le papier peint revient au goût du jour…

Nouvel article : Le papier peint revient au goût du jour…

13:22 03 juillet in Nos actualités
0 Comments

Bien qu’utilisé depuis des siècles, le papier peint avait été mis de côté au profit d’autres revêtements muraux. En effet, il fut un temps considéré comme « has been » par manque d’originalité et de modernité. Mais il revient en force dans la décoration de nos intérieurs !

Avec une infinité de motifs, de couleurs, de matières, des trompe-l’œil, des impressions 3D…  il y en a maintenant pour tous les goûts et toutes les ambiances ! Il constitue désormais un objet de déco à part entière…

…Se parant de motifs originaux, géométriques, floraux, végétaux, sur mesure complètement personnalisé, avec des visuels réalistes ou abstraits, excentriques ou épurés, les papiers peints nous offrent une large gamme de possibilités pour apporter douceur ou caractère à nos intérieurs.

Du lé unique au pan de mur intégral, n’hésitez plus, le papier peint donnera vie à vos espaces !

Applicable dans tous types de pièces, il en existe désormais des résistants à l’humidité, pour certains même lessivables.

Parmi les papier peints « prêts à poser », l’on distingue :

le papier peint traditionnel :

Le décor est imprimé sur des feuilles de papier plus ou moins épaisses (simple ou double épaisseur).
Plus il est épais, plus il est résistant et opaque.
NON compatible pièces humides.
NON résistant à l’abrasion (éviter les zones à fort passage).
Entretien : chiffon sec
Supports : murs neufs ou en bon état, lisses et planes.
Encollage du papier peint (table à tapisser).

le papier peint vinyle :

Le décor est imprimé sur PVC.
Permet au mur de respirer et ne retient pas l’humidité.
Egalement apprécié pour ses propriétés d’isolation (étouffe les sons et réchauffe l’intérieur).
Compatible pièces humides.
Selon le fournisseur et la qualité de finition choisie (plus ou moins plastifié), le papier peint vinyle peut s’avérer plus ou moins résistant à l’abrasion.
Entretien : on peut le nettoyer au chiffon microfibre humide.
Supports : murs neufs ou en bon état, lisses et planes.
Le plus souvent, encollage direct au mur.

le papier peint vinyle expansé :

Même principes et propriétés que le vinyle, mais en relief.
Le relief est obtenu en soumettant le PVC à des encres gonflantes, qui lors d’un chauffage à 220°, le transforment en mousse.
Supports : lourd et épais, il peut masquer des petites imperfections et irrégularités présentes sur le mur.
Le plus souvent, encollage direct au mur.

le papier peint intissé :

Constitué de fibres de polyester et de cellulose, recouvert d’une couche de vinyle.
Compatible pièces humides.
Selon le fournisseur et la qualité de finition, le papier peint intissé peut s’avérer plus ou moins résistant à l’abrasion.
Entretien : on peut le nettoyer au chiffon microfibre humide.
Supports : de par son fort grammage, il peut masquer des petites fissures et imperfections du mur.
Encollage direct au mur.
Certains sont des papiers à peindre.

 

Note : Certains papier peint sont pré-encollés et doivent être humidifiés pour être posés. D’autres ont la qualité d’être repositionnables (réutilisables sur d’autres murs donc).

 

Pose et raccords :

Les raccords sautés, dont la hauteur est indiquée sur le rouleau par le fabricant, sont liés à certains motifs qui peuvent nécessiter une perte de longueur de papier peint pour retomber sur un raccord parfait des motifs. Il faudra donc tenir compte de ces chutes perdues pour mesurer la quantité de papier nécessaire.

Les nouvelles générations de papier peint ont pour la plupart la qualité d’être non rétractables et permettent une pose bord à bord (pas de chevauchement des lés).

Avec le boom du papier peint, n’hésitez pas à nous contacter pour vous faire conseiller et faire le bon choix dans cette jungle de fournisseurs et de styles !

 

No Comments

Post A Comment